Tuesday, July 19, 2011

(Point culturel) Hogmanay, le nouvel an écossais.




Les Écossais appellent la Saint Sylvestre le Hogmanay  (A'Challuinn en gaélique écossais), et ils ont  aussi inventé des traditions pour fêter le début d'une année nouvelle...
Sa date officielle est le 31 décembre. Cependant, cette date n'est que le début d'une fête qui dure toute la nuit jusqu'au matin du 1er janvier voire du 2 janvier qui est un jour férié.

En 2003 j'ai eu des tickets ( gagnés par un tirage  au  sort) pour la fête organisée à Edimbourg dans les jardins de Princes Street au pied du château. 
Dans la capitale, les festivités consistent en un magnifique feu d'artifices et des concerts ... Des visiteurs du monde entier étaient présents.
 Hélas, la cérémonie a été annulée cette année (pour cause d’intempéries - raison officielle. Il y  avait certainement une raison de sécurité en plus.) Le feu d'artifices a donc été vu du bus sur le chemin du retour ( vidéo n°2) .
 Heureusement, j'avais pu fêter l'événement dans la pension où je travaillais avant le départ pour "Edinborra"... J'ai pu donc revenir  à la "maison" et danser le ceili, écouter "Auld Lang Syne" ("Ce n'est qu'un au revoir" en français- voir la 3e vidéo) ... Bref, fêter la fin de l'année dignement ! Et puis le festival a  été prolongé  quelques temps plus tard, la fête durant 4 jours à Edimbourg.... Je me souviens  encore de la street party, notamment d'une danse sous la neige, une danse collective de plus d'un kilomètres dans les rues d'Edimbourg...)

Je passe le relais à la Wikipedia pour plus d'explications sur les coutumes de Hogmanay :  il y est question de nourriture, de procession païennes avec des torches et de chasser les esprits en nettoyant sa maison .... http://fr.wikipedia.org/wiki/Hogmanay



Il y a de nombreuses coutumes, nationales comme locales, associées avec Hogmanay. La coutume nationale la plus courante est la pratique du first-footing, prenant place immédiatement après minuit. Ceci consiste à être la première personne à franchir le pas de la porte d'un ami ou voisin, et fait souvent intervenir le don d'un cadeau symbolique comme du sel (moins courant actuellement), du charbon, un shortbread, un whisky, ou un petit pain noir (un gâteau riche avec des fruits)2. Ce don vise à apporter différents types de chance au propriétaire de la maison. De la nourriture et des boissons, comme les cadeaux, sont alors donnés aux invités. Ceci peut se dérouler jusqu'aux petites heures du matin et prendre une certaine partie du jour suivant ; la tendance actuelle voit les gens visiter les maisons jusqu'au 3 janvier. Le first-foot est supposé apporter de la chance pour le reste de l'année. (...) Coutume du village de Burghead.

Différentes zones d'Écosse ont souvent développé leur propre rituel pour Hogmanay. Un exemple de coutume locale à Stonehaven, au nord-est, consiste à faire tournoyer un bâton dont les deux extrémités ont des boules en feu.(...).
Dans les communautés de pêcheurs de la côte est et à Dundee, ceux effectuant les visites du nouvel an avaient l'habitude de porter un hareng décoré, et la coutume établie depuis les années 1970 est maintenant de se baigner dans la rivière glacée à Broughty Ferry9. Dans le village de Falkland de la région de Fife, les habitants allaient en procession à la torche jusqu'à la cime des collines de Lomond lorsque minuit venait.
Les boulangers de Saint Andrews confectionnaient des gâteaux spéciaux pour la célébration de Hogmanay, connu comme cake day(« le jour du gâteau »), et les distribuaient aux enfants.
À Glasgow et dans les zones centrales de l'Écosse, la tradition des fêtes de Hogmanay comprend du chant, des danses, un repas avec une tarte à la viande ou un ragoût ; des histoires sont racontées (...)
Les organismes officiels ont également leurs traditions. Par exemple, dans les régiments écossais, les officiers devaient attendre les hommes à des dîners particuliers. La cornemuse jouait Old Year devant les portes des casernes, et le sentinelle demandait alors « qui va là ? » pour s'entendre répondre « le nouvel an, tout va bien ». 
Plus des mots, des vidéos pour vivre cet évènement :

Procession de joueurs de cornemuse très impressionnante
  Le traditionnel feu d’artifice 
"Auld Lang Syne" 

  •  NB : Ce billet est écrit dans le cadre du challenge "Kiltissime"!


5 comments:

Claire F said...

Pour le nouvel an chinois ,ça se passe sur mon blog "E-chine" : http://echine.wordpress.com/

Mélodie said...

J'ai participé à un Hogmanay à Édimbourg il y a deux ans avec des amis écossais. C'était vraiment bien. On a été à un ceilich puis à la fête dehors.

Je découvre ton blogue, je crois. Je le note!

Leia Tortoise said...

ça m'a toujours intriguée et je crois que c'est clairement un nouvel an comme j'adorerais en vivre un!

Claire F /Le genoudeclaire said...

Mélodie: Bonjour et merci pour ce commentaire. Le blog est en effet récent sur la blogosphère. Je l'avais commencé en 2005 (suite à mon premier séjour pro de longue durée), mais le contenu récent est beaucoup plus important(notamment les photos qui datent de l'été 2009.

Leia : Essaie de participer au tirage au sort pour les tickets à Edimbourg (sinon, je crois que ça coûte assez cher !). Mais on peut fêter le nouvel an dignement partout en Ecosse.

Claire F /Le genoudeclaire said...

A toutes les deux, un grand merci e m'avoir lue; si vous souhaitez des articles dans le même thème, allez voir mon billet sur la Burns' night !